Cartes Postales Anciennes


Histoire du blason

 

A la fin du 13ème siècle, la commune de Besançon adopta pour emblème

un aigle déployé, voulant montrer ainsi qu'elle s'était mise sous le

protectorat des empereurs d'Allemagne.

 

Au 15ème siècle, elle eut l'idée d'associer à cet emblème l'image du rocher

de la citadelle et des deux colonnes romaines, encore debout.

Quelques modifications mineures furent encore apportées avant 1537.

 

1537, L’Empereur du saint empire romain germanique, roi d'Espagne et

d'Amérique espagnole et duc de Bourgogne, Charles Quint, qui a hérité de

la Franche-Comté par sa grand-mère la duchesse Marie de Bourgogne,

donne à Besançon pour armoiries son blason actuel :  D'or à l'aigle de sable,

tenant de ses serres deux colonnes de gueules brochant sur les ailes

accompagné de la légende « PLVS OVLTRE » (PlusUltra).

 

1793, à la révolution française, les armoiries municipales sont supprimées.

 

1804, sous le premier empire, elles sont restaurées avec un lion de

Bourgogne, à la place de l’aigle, réservée aux armes impériales,

elles devenaient : D'or au lion de sable, adextré et senestré d'une colonne

de gueules, surmonté d'une croisette de sable, au chef des bonnes villes,

qui est de gueules a trois abeilles d'or.

 

1815, à la chute de l’Empire, une ordonnance royale rétablit les armoiries

d’origine.

 

       Enluminure aux armes de la ville                                      Aigle bicéphale de Charles Quint

(Archives municipales du 15ème vers 1460)                                               (1537)

                                    

 

     Armoirie de Charles Quint (1537)                                    Blason sous le premier empire (1804)